Recettes

LES BASIQUES : LES PÂTES À … 3 recettes + un bonus

Quand j’étais plus jeune, il y a certaines choses que je pensais super dures à cuisiner. Par exemple, les blinis (industriels) qu’on avait à tous les noëls chez ma grand mère, ce genre de chose… C’est vrai, je voyais ça dans les rayons des supermarchés et personne dans mon entourage ne se lançait à les faire maison, donc j’avais l’a priori que ça devait être une recette compliquée. Cela vous arrive-t-il aussi ?

Depuis que je me suis aperçu qu’il y avait pleins de choses teeeeellement faciles à faire, je cherche toujours la recette avant d’acheter tout fait (si vraiment c’est galère).

Mais pourquoi se casser la tête quand on peut l’acheter déjà tout prêt ? me direz vous.

Et bien, voici 6 petits + qu’apportent le home made :

  • L’avantage santé : comme tous plats préparés, les blinis ou autres industriels contiennent des sels et sucres ajoutés, des conservateurs, des additifs de toutes sortes.
  • L’avantage écologique : en faisant vous même, vous évitez les emballages et donc faites un geste de plus pour la planète. C’est vrai que les blinis en vrac, ce n’est pas évident à trouver …
  • L’avantage gustatif : on n’est jamais mieux servis que par soi-même ! La cuisine maison, c’est toujours meilleur pour les papilles 😉
  • L’avantage économique : Très très souvent, les plats faits maison reviennent à moins cher. C’est comme ça que j’ai réussi, dans mes premiers temps d’étudiante à Paris, à manger presque tout bio en gagnant 850€ par mois et en payant un loyer de 500€ (sans APL).
  • L’avantage « mon beau-frère végétalien et allergique au gluten vient manger à la maison ce soir … » : le home made peut s’adapter à tous les régimes alimentaires. Pour du sans gluten, remplacez la farine de blé par de la farine de sarrasin ou autre ; pour du sans lactose remplacez le lait par une boisson végétale et le beurre par de la purée d’amandes …
  • L’avantage organisationnel : vous verrez que ces recettes ne contiennent finalement que de
  • s ingrédients de base (farine, œufs, huile, eau …) et sont rapides à faire. Pas besoin d’anticiper au moment des courses que dans 4 jours vous aurez peut être envie de burritos … Même à la dernière minute, on a en général ce qu’il faut dans nos placards pour les préparer.

Pour vous aujourd’hui, 3 recettes ultra simples : dans la famille « pâtes » je choisis …

Les blinis

BlinisIngrédients (pour la même quantité que sur la photo):

  • 170 g de farine

  • 2 œufs

  • 12 cl de lait

  • ½ sachet de levure chimique

  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive

  • sel

Mélanger tous les ingrédients, sauf le lait, dans un saladier, jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Ajouter le lait petit à petit enmélangeant.

Chauffer une poêle avec un peu d’huile.

Déposer des amas de pâte en forme de disques de la taille souhaitée.

Une fois que de petites bulles apparaissent sur la face non cuite du blinis, vous pouvez le retourner.

Les tortillas (les crêpes de burritos)

Tortillas maison

Ingrédients (pour 6 crêpes) :

  • 250 g de farine

  • 5 cl d’huile

  • environ 12 cl d’eau tiède salée

Mélanger la farine avec l’huile, puis ajouter l’eau jusqu’à former une boule lisse et non collante.

Séparer la pâte en 6 petites boules de même taille.

Fariner le plan de travail, puis étaler chaque boule pour obtenir une crêpe épaisse.

Faire cuire les tortillas dans une poêle sans matière grasse, environ 1min de chaque côté. Lorsque la première face commence à faire des bulles, retourner la tortilla. Ça ne doit pas dorer.

Une fois prêtes, vous pouvez farcir vos tortillas avec ce que bon vous semble. Personnellement, j’ai l’habitude de les préparer avec des oignons, poivrons, tomates et maïs cuits préalablement à la poêle. Et une fois les tortillas farcies et refermées, je les recouvre de gruyère râpé que je fais gratiner tout ça au four quelques minutes, avant de servir.

La pâte à tarte

Ingrédients (pour une tarte) :

  • 50 g de beurre ou de purée d’amandes pour une version végan

  • 100 g de farine

  • 5 cl d’eau

Mettre la farine et le beurre (ou la purée d’amandes) dans un mixeur. Vous pouvez aussi faire la pâte à la main dans un saladier. C’est un tout petit peu plus long, mais ça se fait très bien.

Mixer jusqu’à obtenir un espèce de crumble.

pâte à tarte

Ajouter l’eau puis remixer jusqu’à ce qu’une boule se forme toute seule dans le mixeur. Si la boule ne se forme pas ou mal, ajouter un petit peu d’eau.

pâte à tartePâte à tarte

La pâte ne doit pas être collante. Si elle colle trop, ajouter un peu de farine

Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à l’aide d’un rouleau à pâtisserie ou, si vous n’en avez pas, d’une bouteille en verre.

Puis déposer la pâte délicatement dans un moule à tarte et la garnir à son goût.

Et c’est là que vient le bonus !

Rien que pour vous ma recette de la tarte tomates- moutarde, toujours super simple.

Une fois la pâte dans le moule, badigeonner le fond de moutarde, disposer des rondelles de tomates fraîches et saupoudre d’herbes de Provence ou d’origan. On peut aussi ajouter du gruyère râpé ou des tranches de mozzarella ou un tout ce qu’on veut si vous avez d’autres idées.

Tarte aux tomates maison

Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *