Au Clair de Lune

Isabel & David

Suite à l’épisode précédent, nous nous invitons une fois de plus autour de la table d’Isabel et David à Barcelone. David est le compagnon d’Isa et s’est joint à la discussion. Tout deux abordent différents sujets qui touchent leur couple et leur famille. De la répartition des tâches, à l’éducation des enfants, en passant par le féminisme, ils nous parlent d’aspects concrets de leur vie et nous partagent leurs réflexions.

00:00 Introduction
00:57 Subjectivité de la notion d’ordre / rapport aux possessions
5:45 Quand on emménage ensemble / répartition des tâches et du temps
/sortir de son point de vue dans le couple
10:15 Discussion autour des hommes et du féminisme – points de vue d’Isabel et de David / nos attitudes machistes et/ou genrées / ce qu’on transmet aux enfants
18:00 Combattre les stéréotypes de genres dans l’éducation des enfants
22:45 Conclusion et mot de la fin de Isa, puis de David

Musique : « Si tu disais » de Françoiz Breut

Isabel

On papote avec Isa dans son appartement à Barcelone, autour d’un café et du turron de Noël. Le féminisme tient une place très importante dans sa vie, depuis qu’elle est toute petite. Elle nous parle de son rapport au monde, à travers ses lunettes violettes (ni bleues, ni roses) dans son travail, avec ses 2 garçons et avec son compagnon, David, que vous pourrez retrouver dans l’épisode suivant.

00:28 la féminité
3:10 l’éducation des enfants
6:45 féministe depuis petite
10:20 différences culturelles Europe – Haïti
11:30 le sexisme au travail / charge mentale
15:20 répartition des tâches ménagères et avec les enfants au sein du couple
19:20 la charge mentale
23:25 l’histoire de Mariama – à chacune son féminisme

Musiques : « Respect » Aretha Franklin et « Girls wanna have fun » Cindy Lauper

 

Edith

Edith a eu plusieurs vies qu’elle nous raconte, entre son enfance et adolescence en Espagne, la religion, ses voyages, la rencontre avec son mari Peter, la maternité … Elle nous partage sa vision de la femme et de la féminité dans le monde d’aujourd’hui, son idée d’un leadership plus égalitaire, ses réflexions de maman et la manière dont elle a mené sa vie avec force, volonté, ambition (dans le bon sens du terme) et curiosité.

00:40 la féminité
08:40 comment elle s’est senti plus féminine en grandissant
12:55 les premières règles
16:15 la femme dans le travail / la femme dans un système masculin / leadership égalitaire
19:35 un mariage et maternité tardifs / la féminité hors du mariage / mener sa vie, aller de l’avant avec ce qui se présente
25:00 la sexualité / le corps / le consentement, les limites, et le respect de soi et des autres
28:05 son fils Alex / le genre et l’éducation
le mot de la fin

Musique : « Maquillaje » de Mecano

 

Sonia

Sonia nous raconte sa vie d’épouse et de maman de la petite Jeanne, qu’elle a eu un peu plus tard que la moyenne. Elle nous parle de la pression que les femmes qui ne sont pas maman à l’âge où on l’attend peuvent rencontrer. Mais aussi des différences culturelles entre l’Argentine, son pays d’origine, le Paraguay et la France, concernant les stéréotypes de la féminité, et aussi des rôles que prennent les femmes et les hommes dans le couple.

Détail
00:20 sa vision de la féminité – le conditionnement social
03:00 l’image de la femme qu’elle avait enfant
04:17 l’image donnée par la maman – éducation des filles et des garçons : différences culturelles Argentine / Paraguay / France
07:17 être maman plus tard que la moyenne
10:33 te sens-tu féminine ? C’est quoi être féminine, en France vs Amérique Latine ? – la question des poils
13:18 l’arrivée des premières règles, les douleurs, comment c’est considéré en Argentine / Paraguay , l’endométriose, les a priori sur les menstruations
17:52 la maternité
20:33 les complexes
22:32 la gestion du syndrome pré-menstruel et de la contraception au sein du couple
23:44 la répartition des tâches
28:51 ce qu’elle veut transmettre à sa fille
 

Musique : « Chipa » et « Regalitos » – Luna Monti & Juan Quintero

Isaac

VERSION FRANCAISE

Isaac nous dit hors antenne qu’il pense que les hommes qui ont besoin de se sentir supérieurs et de dominer les femmes, ce n’est pas avec les femmes qu’ils ont un problème, mais avec eux-mêmes. Et c’est valable pour tout le monde de manière générale. C’est avec lui, et Serge son traducteur et ami de longue date, que nous allons discuter dans ce premier épisode de Au Clair de Lune, podcast dédié à la féminité (au sens large).

VERSIÓ CATALANA

L’Isaac ens diu fora d’antena que creu que els homes que necessiten sentir-se superiors I dominar les dones, no és amb les dones que tenen un problema, però amb ells mateixos. I és vàlid per a tothom de manera general. És amb ell I el Serge, el seu traductor I amic de fa molts anys, que anem a parlar en aquest primer episodi de Au Clair de Lune (A la claror de la Lluna), podcast dedicat a la feminitat (en el sentit més ampli).