Slowliving - Minimalisme

ASTUCES NO-POO

Aujourd’hui, causons cheveux !

Dans cet article, je vais vous donner quelques astuces pour celles et ceux qui veulent se diriger vers le no-poo, donc le fait de ne pas utiliser de shampooing pour se laver les cheveux.

Tout d’abord, pourquoi ne pas utiliser de shampooing ?

Il faut savoir que beaucoup de shampooings, même bios, sont composés de produits chimiques souvent inutiles, dangereux pour notre santé et pour l’environnement. Personnellement, j’ai eu envie de trouver des produits basiques pour me laver les cheveux et ne pas avoir à analyser les étiquettes des bouteilles de shampooing dans les magasins.

Les produits à éviter et pourquoi ?

On connaît leurs méfaits maintenant, et d’ailleurs ils ont été interdits en 2011, dans les cosmétiques tout du moins, il s’agit des parabens. Issus du pétrole, ils sont cancérigènes.

Il y a aussi les sulfates. Ils servent à faire mousser votre shampooing mais tous ne sont pas bons pour vos cheveux car ils auront tendance à les assécher et à irriter le cuir chevelu. Ceux à éviter sont les sodium laureth sulfates et sodium lauryl sulfates.

Et enfin, on trouve parfois dans les shampooings les silicones qui sont là pour donner l’impression de gainer vos cheveux et les faire briller. Sauf que c’est un produit qui s’élimine très mal. Donc, à chaque shampooing, on rajoute une couche, ce qui va étouffer le cheveu et surtout le cuir chevelu ; et qui va provoquer des chutes de cheveux, des pellicules … Mais c’est également un produit qui reste dans l’eau et qui est donc polluant.

Pour reconnaître les silicones, repérez les composants qui ont une terminaison en -thicone ou en -siloxane.

Des alternatives au shampooing

Voici donc quelques tips pour remplacer votre bouteille de shampooing !

Tout d’abord, toutes ces alternatives ne conviendront pas à toutes les têtes. A vous de tester, et voir lesquelles sont bien acceptées par vos cheveux ou pas.

  • Le rhassoul

Il s’agit d’une terre lavante qui nous vient du Maghreb. Mettez en une cuillère à soupe dans un petit bol et ajoutez-y de l’eau petit à petit, en quantité suffisante pour avoir la texture que vous souhaitez, plus ou moins pâteux. Étalez sur votre cuir chevelu, massez et rincez abondamment.

Astuce bonus : Vous pouvez faire un après-shampooing avec un peu de vinaigre de cidre ou de vinaigre blanc dilué dans de l’eau. Cela viendra resserrer les écailles des cheveux, les faire briller et ça vous aidera à espacer les shampooings.

Attention, cette option convient surtout aux cheveux à tendance grasse. Pour celles et ceux qui ont plutôt les cheveux secs, ça n’est peut être pas la meilleure alternative.

Vous pouvez très bien utiliser le rhassoul pour vous laver le corps également, ça vous laissera une peau toute douce !

Vous pouvez de la même manière que le rhassoul, en remplacement du shampooing, utiliser de la poudre de sidr (ou de jujubier).

  • Le bicarbonate

Dans un petit bol, mélangez 1 cuillère à soupe de bicarbonate dans 3 cuillères à soupe d’eau. Appliquez le mélange sur votre cuir chevelu, massez bien et rincez. Par contre, si vous faites des bains d’huile, le bicarbonate ne sera pas suffisant pour rincer l’huile.

  • Les œufs

Appliquez un œuf battu sur les racines et rincez avec de l’eau tiède, voire froide … pour ne pas vous retrouver avec une omelette sur la tête.

Inconvénient de l’œuf : ce n’est pas végan et il faut aimer la consistance.

  • Le savon d’Alep

Un savon très doux pour la peau, qui peut très bien laver les tignasses aussi. A utiliser comme un shampooing solide.

J’espère que vous trouverez votre bonheur parmi toutes ces alternatives. Personnellement, le fait de réduire et par période supprimer l’utilisation du shampooing classique m’a permis d’espacer les shampooings de un par jour à un tous les 5-6 jours et ma crinière me dit merci 🙂

Sur ce, bonne douche et à la semaine prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *